WienerMPODLabVIEW software

Introduction à wienerMPODLabVIEW software

Le présent article a pour but de donner la procédure d’installation de wienerMPODLabVIEW software, des différents drivers et interfaces mis en œuvres pour piloter un châssis Mpod Mini de WIENER contenant une cassette haute tension 8 voies d’ISEG, dans un environnement LabVIEW et via le réseau Ethernet.

L’objectif final est de lancer le programme d’application autonome SNMP_MPOD_Mini à l’aide du Run Time Engine de National Instruments. L’exécutable SNMP_MPOD_Mini a été initialement compilé en usine à l’aide de l’Application Builder de National Instruments.

Le plan suivant montrera quels sont les répertoires à télécharger et les logiciels à installer :

  • Téléchargement du répertoire MPOD_CD_ROM_003-1
  • Prise de connaissance des sous répertoires et des fichiers
  • Installation de netSNMP (protocole Ethernet)
  • Communication avec le contrôleur du Mpod via USB et MuseControl
  • Communication avec le contrôleur du Mpod via Ethernet (Ping)
  • Téléchargement et installation de Run Time Engine de NI
  • Lancement de l’application SNMP_MPOD_Mini_Control

1) Téléchargement du répertoire MPOD_CD_ROM_003-1

Suivre le lien http://www.wiener-d.com puis l’onglet Support –> Download Section (en pied de page).

Ensuite suivre l’arborescence CD/ –> MPOD/ et commencer le téléchargement du répertoire MPOD_CD_ROM_003-1.

2) Prise de connaissance des sous répertoires et des fichiers

Le répertoire MPOD_CD_ROM_003-1 contient les sous répertoires suivants :

  1. Manuals and Doc files (REPERTOIRE)
  2. MPOD_Firmware (REPERTOIRE)
  3. MPOD_Software (REPERTOIRE)
  4. NET SNMP (REPERTOIRE)
  5. MUSEcontrolInstall-2.0.1225.0 (EXECUTABLE)
  6. WIENER-CRATE-MIB (fichier .TXT)

3) Installation de net SNMP

Simple Network Management Protocol (abrégé SNMP), en français « protocole simple de gestion de réseau », est un protocole de communication « open source » qui permet aux administrateurs réseau de gérer les équipements du réseau, de superviser et de diagnostiquer des problèmes réseaux et matériels à distance (en savoir plus … )

Le protocole SNMP est utilisé pour accéder au contrôleur du Mpod. Il est nécessaire de l’installer en premier lieu sinon il est impossible de passer les ordres au système.

Ce fichier est disponible dans le répertoire NET SNMP du chemin :

MPOD_CD_ROM_003-1 > NET SNMP > net-snmp-5.2.2-1.win32 (Windows 32 bits, la version 64 bits est également disponible dans le mème répertoire)

Pour que SNMP puisse faire des appels de fonctions au contrôleur, il est nécessaire de stocker le fichier WIENER-CRATE-MIB.txt sur l’unité centrale de contrôle – commande.

Par défaut le fichier WIENER-CRATE-MIB.txt doit être sauvegardé dans le répertoire /usr/share/snmp/mibs (par exemple dans windows ce serait c/usr/share/snmp/mibs)

4) Communication avec le contrôleur du Mpod via USB

Le contrôleur du châssis Mpod contient un port USB utilisé pour paramétrer quelques fonctions, en particulier il sert à configurer l’adresse IP (IP Adress), le masque de sous-réseau (Subnet Mask) et la passerelle par défaut (Default Gateway). Ceci se fait avec la petite application Muse Control de Wiener également fournie dans le répertoire dédié.

A ce stade, il est nécessaire de rappeler qu’il faut utiliser les paramètres du réseau local. Contacter votre administrateur réseau pour les connaitre et avoir plus de détails.

5) Communication avec le contrôleur du Mpod via Ethernet

Le contrôleur du châssis Mpod contient un port Ethernet à proximité du port USB.
Afin de vérifier si l’unité centrale (PC) identifie bien le contrôleur du châssis Mpod, il faut exécuter un ping via l’invite DOS de votre navigateur (Windows –> cmd).
– Exemple : Ping 192.168.0.11

La communication est établie, le PC reconnait le châssis Mpod.

En cas d’échec nous lirions plutôt :

6) Téléchargement et installation de Run Time Engine de NI

Celui-ci est téléchargeable via le site de National Instruments: http://joule.ni.com/nidu/cds/view/p/id/1600. Vous devez procéder à un enregistrement puis à une identification pour avoir les droits.

Unzip puis exécution du fichier LVRTE901std.exe (164 MB). Différentes versions de Runtime existent, en fonction de l’évolution du logiciel Labview année après année.

7) Lancement de l’application SNMP_MPOD_Mini_Control

Ce fichier est disponible dans le répertoire SNMP_MPOD_Mini_Programs du chemin :

MPOD_CD_ROM_003-1 > MPOD_Software > SNMP_MPOD_Mini_Programs > SNMP_MPOD_Mini_Control.exe

A ce stade, passer l’adresse IP de votre châssis Mpod Mini via le champ libre prévu à cette effet et intitulé IP Address, avant de lancer le programme.

Le programme permet de passer les ordres suivants :

ON/OFF des voies, programmation des tensions (set common voltage, set individual voltage), programmation des courants (set common current), programmation des rampes de tension (set Ramp [V/s]), mise en service du châssis (Main Power), sortie de programme (exit).

Les actions sont similaires sur le module 0, module 1, module 2, etc

Il permet également de faire les mesures :

Lecture des tensions (read voltage), lecture des courants (read current), lecture de l’état des voies (status individuels de couleurs vertes), lecture de l’état du switch de mise en service.

Différentes versions de programmes existent. Il y a des versions plus adaptées pour des modules de 8 voies, d’autres pour des versions de 16 voies, etc.

Veuillez spécifier votre besoin et nous trouverons la solution la plus adaptée !

Télécharger

WienerMPODLabVIEW