Chassis basse tension MMS

Introduction au chassis basse tension MMS

Le chassis basse tension MMS est un ensemble cohérent composé d’un Crate et d’un contrôleur pour le contrôle – commande. Une telle configuration permet d’offrir un nombre élevé de voies qui soient indépendantes et contrôlables individuellement ou par groupes par un slow control adapté au besoin du client. L’avantage du chassis basse tension MMS est le ratio coût / voie, nettement réduit par rapport à plusieurs alimentations desktop ou rack 19′ du commerce.

 

Chassis basse tension MMS des séries Mpod Micro, Mpod Mini et Mpod

Les chassis basse tension MMS de type Mpod, développés et fabriqués par W-IE-NE-R, permettent l’insertion de modules BT multivoies DC. Le modèle Mpod Micro offre 1 et 2 slots, le modèle Mpod Mini 4 slots et le modèle Mpod 10 slots libres.

L’expertise de W-IE-NE-R en électronique de puissance permet d’intégrer des alimentations qui satisfont à une exigence accrue : fournir beaucoup de puissance via un étage primaire conçu autour d’un PFC avec un bus AC de 380 VAC qui alimente directement les modules BT. Cette architecture unique offerte par W-IE-NE-R permet d’offrir une gamme de puissance très étendue, de 600 W pour le modèle Mpod Micro 1 slot jusqu’à 3 kW pour le modèle Mpod 10 slots.

Héritant du savoir faire unique de W-IE-NE-R dans la construction modulaire de chassis, la série Mpod bénéficie de backplanes équipés de connecteurs DIN-30, routés et câblés exclusivement ‘basse tension’, avec des sorties orientées vers la face avant ou vers la face arrière du chassis.

Tous les chassis de la série Mpod sont maintenant équipés d’une plateforme supportant un processeur Quad-Core embarqué dans le châssis qui intègre un webserver iCS (iseg Communication Server) exécutant le slow control. Aucun soft externe n’est à installer.

Le chassis Mpod Micro supporte un ou deux modules basse tension des séries MPV. Le chassis est disponible avec les puissances de 600 W et 1200 W.

Le chassis Mpod Mini est l’une des solutions les plus attractives, dédiées aux petites configurations ne dépassant pas 4 slots. Il permet l’implémentation de modules basse tension.  La puissance offerte est de 3000 W.

Le chassis Mpod permet l’intégration de 10 modules. Il existe avec une puissance unique de  3000 W. L’alimentation à découpage du chassis est de technologie « 6000 », un concept W-IE-NE-R repris des autres lignes de chassis universels. Le backplane du chassis est préparé pour accueillir des modules basse tension.

Contrôleur avec serveur intégré iCS (iSEG COMMUNICATION SERVER)

Grâce au serveur intégré iCS, aucun software externe n’est nécessaire. Une plateforme composée d’un processeur Quad-Core embarqué dans le chassis intègre un webserver iCS (Iseg Communication Server). Le slow control peut se faire à l’aide de n’importe quel navigateur (webbrowser Mozzila, Chrome, Internet Explorer) communiquant par un réseau Ethernet local ou par une station sans fil Wifi.

Le serveur iCS offre des capacités de management configurables par l’utilisateur ainsi que des options customisées : le profil utilisateur et les paramètres du système sont sauvegardés, des fenêtres de visualisations permettent d’enregistrer des graphiques tension et courant, de relever des évènements spécifiques et de générer des alarmes nécessitant l’arrêt d’un module ou du chassis . Le serveur iCS est capable également de fournir des APIs de types OPC, SOAP ou encore EPICS pour le contrôle d’instruments scientifiques tels que des accélérateurs. Ce contrôleur est compatible avec le chassis Mpod Micro, Mpod Mini et Mpod.

Le contrôleur CC24 possède une plateforme Linux intégrée avec un serveur préinstallé Iseg Communication Server (iCS) monté sur processeur Quad-Core. Il est compatible avec les chassis des séries Mpod Micro, Mpod Mini et Mpod.