Coupleur différentiel bi phase XDP 012 pour cellule moyenne tension

Description du coupleur différentiel bi phase XDP 012 pour cellule moyenne tension

Le coupleur différentiel bi phase XDP 012 pour cellule moyenne tension et ses prises capacitives comporte 4 parties distinctes :
une fiche rouge sécurisée, une fiche noire sécurisée, une référence de terre magnétique avec contact sur pince crocodile, un boîtier avec câble de raccordement sur connecteur de type BNC.

Le coupleur différentiel bi phase XDP 012 dédié aux prises capacitives des appareillages ‘moyenne tension’ à pour fonctions de détecter les défauts entre phases, détecter les défauts entre phase et terre, éliminer les bruits du réseau et les bruits ambiants du fait du couplage différentiel entre deux phases. En cas de défauts entre les phases, les signaux sont additionnés alors que les bruits sont soustraits.

Le branchement normal du coupleur sur l’appareil de mesure XDP II s’effectue par un connecteur BNC. La qualité de la connexion conditionne la restitution des intégrales des signaux hautes fréquences provenant des décharges.

Les prises capacitives du coupleur différentiel bi phase XDP 012 sont constituées d’une capacité de liaison Cmt et d’une capacité dite de pied Cp . Les valeurs de Cmt et de Cp permettent de récupérer une tension proportionnelle à la tension réseau. Cette tension entre la borne de la lampe néon de signalisation (VIS) et l’autre borne connectée à la masse permet d’allumer la lampe dès que la tension réseau est suffisante. La forme de la tension est le reflet de la moyenne tension mais comme pour tout système capacitif il y a un déphasage de 90° entre l’onde de tension MT et celle reçue au niveau du VIS.

L’utilisation du XDP II sur les VIS impose que ceux-ci soient en état de fonctionnement. Avant d’extraire les lampes néon des VIS, il faut contrôler que celles correspondant à des cellules sous tension soient allumées, en cas de doute intervertir avec un VIS réputé BON. Il est possible que la capacité Cp du système soit « claquée » . Ce défaut n’empêche pas le fonctionnement du VIS. Il est reconnaissable par une luminosité anormale de la lampe néon. Cependant ce défaut peut générer des arcs lorsque le VIS est retiré. Ces arcs sont considérés par le XDP II comme des décharges et leurs présences ne permettent pas d’utiliser l’appareil de mesure sur la cellule correspondante ni aussi sur l’ensemble de la rame.

Spécifications du coupleur différentiel bi phase XDP 012 pour cellule moyenne tension

  • Coupleur bi-phase.
  • Mesure sur sorties de diviseurs capacitifs.
  • Mesure en mode différentiel.
  • Élimination des bruits de réseau et des bruits ambiants.
  • Mesure entre phases AB, ensuite AC et BC.
  • Détection de DP phase / terre ou phase / phase.
  • 4 parties distinctes : une fiche rouge, une fiche noire, une référence de terre magnétique, un câble blindé BNC.